La première critique sur le site de "La soupe de l'espace"

Et un article dans Ouest-France.